Après de long doute, ça sera Macron.

Hamon fait une campagne en défense et ne parle que de revenu universel (alors même que son projet a été raboté)…

Son équipe de campagne ose dire que Drian trahit ses valeurs. Le Drian trahirait des valeurs ? Ce ministre Régalien est une Homme de valeur et de conviction.

Dans le même temps, Macron fait une interview parfaite sur l’Europe.

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/03/23/emmanuel-macron-on-ne-peut-pas-etre-timidement-europeen-sinon-on-a-deja-perdu_1557953

Je vote Macron.

Je vais- quand même – regarder le débat de ce soir pour s’assurer qu’il ne se passe rien qui ne me fasse changer d’avis (ce qui est probable…)

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Le FMI, c’est que des sales gauchistes

Le FMI appelle à une réforme de la fiscalité, pour qu’elle soit davantage progressiste.

C’est Christine Lagarde qui l’écrit :

Another priority for inclusive growth is the retooling of income policies and tax systems.

  • In-work tax incentives and higher minimum wages can be helpful in some countries. So, too, can changes to tax and benefit systems, including more progressive income taxation.
  • IMF research shows that avoiding excessive inequality will help, not hinder, growth. We also know that policy tradeoffs can be minimized: for example, most countries would benefit from reforms that make their tax systems more equitable and more efficient.

Maintaining the Positive Momentum of the Global Economy

Quand le FMI devient une bande de gauchistes effrontés, c’est vraiment que la situation de départ est catastrophique…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Il faut réformer la Police.

Je défends Hollande, sur de nombreux sujets : économiques, sociaux, réforme de la justice, avancées sociétales, lutte contre la fraude fiscale et améliorations sur la transparence de la vie politique.

Cependant, lorsque après un quinquennat, tu lis des histoires de contrôles au faciès, pendant des sorties scolaires, tu te dis qu’il aura – quand même – échoué sur de très nombreux sujets.

http://www.streetpress.com/sujet/1489415651-sortie-scolaire-eleves-victime-controles-facies

L’enregistrement vidéo des contrôles ne doivent pas expérimentaux, mais obligatoires.

Surtout, il faut réformer la police des polices : il ne faut plus que cela soit des policiers qui enquêtent sur des policiers.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Et si Mélenchon ne pouvait pas se présenter ?

Mélenchon annonçait avoir ses promesses de signatures.
Mais, c’était en janvier avant qu’Hamon ne soit désigné, et surtout, avant la main tendue d’Hamon à Mélenchon.

Or, le PCF pourrait refuser d’accorder ses parrainages à Mélenchon.
C’est le cas d’un premier maire PCF.

De fait, la dynamique actuelle de parrainage, telle qu’indiquée par le Conseil Constitutionnel, ne permettrait pas à Mélenchon d’être candidat.

Le Pen ne pourrait pas non plus.

Quelles seraient les conséquences politiques d’une absence de Mélenchon à la présidentielle ?

 

Précision : les candidats suivants pourraient se présenter

ARTHAUD Nathalie
CHEMINADE Jacques
DUPONT-AIGNAN Nicolas
FILLON François
HAMON Benoît
MACRON Emmanuel

Précisions du 7 mars :

les dynamiques de parrainages changent très fortement.
Avec les informations du 7 mars, Le Pen pourra se présenter (il ne lui manque plus 17 parrainages). Pour Mélechon, il est très probable que cela ne pose aucune difficulté : il lui manque 144 parrainages.

https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/les-parrainages/parrainages-par-candidat/

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

L’échec social des réformes des retraites

Ecrire sur ce blog est, en fait, une drogue. j’ai donc tenu seulement quelques jours sans rien écrire. je n’ai aucune volonté.

les réformes de retraites successives pénalisent davantage les carrières courtes et les faibles salaires que les carrières complètes avec des salaires élevés.

« La baisse de pension cumulée pour la génération 1980 sera plus importante pour les personnes hors de l’emploi à 50 ans (– 10 %) et pour celles à faibles salaires (– 7 %) que pour celles aux salaires plus élevés (– 3,4 %). »

Bref, du grand n’importe quoi.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/01/pour-la-generation-1980-deux-ans-de-retraite-et-4-5-de-pension-en-moins_5087718_3234.html

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pourquoi c’est – peut-être – mon dernier blog politique.

Ceci est peut-être mon dernier blog politique pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, cela n’a aucun impact. Parler politique autour d’un verre et en étant convaincu est plus efficace, car l’on voit lorsque je suis totalement convaincu, mais aussi parce qu’en m’interrompant et en m’apportant la contradiction, il est possible que je change d’avis ou au contraire que je démontre que l’argumentation contradictoire ne tient pas la route.

La deuxième raison est pire : mis à part ma famille (à que je dis « coucou, promis je vous appelle ce soir ! »), presque personne ne me lit. Peut-être que je ne fais pas suffisament la publicité de mon blog, peut-être que…, peut-être…, quelqu’en soit la raison, avoir 20 lecteurs par billet de blog n’est pas suffisant.

La troisième raison est inhérente à la Politique partisane. Avec un scrutin à deux tours, il faut faire des choix. Tout le temps. Ne pas être dans la nuance. La critique doit être féroce. Le soutien inconditionnel. Le choix militant affirmé.
Or, tout est changeant, tout est complexe. Une proposition peut venir de Droite et être intéressante, de Gauche et parfaite sur le plan théorique mais à étudier de près sur le plan pratique. Le changement peut être parfait, mais être à rejeter pour un infime détail. Exemple pratique, l’ensemble des délais de prescription a été multiplié par deux. Cette réforme fait suite à de nombreuses réformes sur la transparence de la vie politique et de lutte contre la corruption pendant ce quinquennat. Le parquet national financier a été crée. C’est bien l’ensemble de ces réformes qui permettent à Fillon d’être aujourd’hui sous le coup d’une instruction judiciaire. Le bilan de François Hollande sur ce sujet devrait donc être considéré comme bon (pour un bilan de 5 ans). Or, que ressort-il ? Un point de détail : les délits financiers complexes ont maintenant une prescription de 12 ans. C’est deux fois plus que pour un délit normal. 12 ans, c’est davantage que la prescription pour un crime avant la réforme. Mais, voila, on considère que c’est un cadeau aux élus corrompus. Voila, pourquoi j’arrête – pour un temps – de bloguer. Expliquer, inscrire dans le contexte prend du temps. Avec quelle conclusion : pouvoir dire que « c’est bien, mais », ou « c’est pas bien, mais ». Or, ce qui est partagé sur les zérosociaux, c’est l’absence de nuance, ce sont les coups de gueule.

La dernière raison est liée à l’offre politique. Prendre le temps de rédiger est plus simple, lorsqu’on défend une personnalité. Or, je trouve qu’Hamon a raison en théorie. Totalement raison. Oui, le travail se transforme. Oui, la démocratie est à réinventer et le 49.3 forcera, naturellement, à faire voter la loi de manière transparente et davantage en interaction avec le citoyen et la société civile. Mais, la Gauche a besoin du Centre pour gagner. Hamon aura besoin du centre-gauche pour passer le deuxième tour. Avec l’ensemble des nuances que j’apporte aux réformes, je suis – moi-même- social démocrate. Or, pour l’instant, Hamon s’adresse à Mélenchon et Jadot. Très bien.
Mais, je vote pour qui du coup ?

Macron : qui était pour la dépénalisation et est contre maintenant ? qui souhaite réduire le nombre de fonctionnaires (c’est tout à fait possible), mais qui oublie de nouveaux besoins (enseignants, emplois dans l’hôpital public, juges, policiers…) ?

Ou, je vote pour un candidat qui n’a pas encore fait son cadrage financier (car on dit que Macron n’a pas de programme, mais aujourd’hui le flou est du côté de Hamon) et qui surtout ne perce pas du tout auprès de l’électorat de centre-gauche et risque donc de plafonner à 15 %. Je préfère Hamon. Mais sera-t’il me convaincre ?

Or, comment pourrais-je convaincre, alors je dois moi-même encore être convaincu avant de faire mon choix ?

Je vais donc, faire une pause de blog.

C’est autant de temps de libérer pour me consacrer à mon implication à Sauvons l’Europe (ou vous pourrez continuer de retrouver quelques uns de mes écrits) pour contribuer, à ma petite échelle, à construire la sociale-démocratie européenne de demain ! Celle qui permettra qu’en Europe, la concurrence fiscale soit moindre et les droits sociaux progressent ! De surcroît, cette petite contribution se fait toujours autour d’une très bonne bouteille, de magnifique fromage et de charcuterie !

Je vais, également, pouvoir avoir davantage de temps pour mon implication citoyenne dans ma ville ! (il y a de la bière et des flammekueche).

Bref, je vous dis à bientôt et continue de vous lire et commenter vos divers blogs !

Publié dans Uncategorized | 3 commentaires

Présidentielles : que de questions !

La réalisme de Hamon me fait encore douter. Lorsqu’il dit dans le JDD, « depuis 2012, nous sommes sur une trajectoire de réduction des déficits, il est peut-être temps d’arrêter », que veut-il dire ?

Souhaite-il arrêter la baisse des déficits et donc stabiliser le déficit à son niveau actuel ? Cette ligne politique se justifierait : la croissance reste faible. Des investissements sont nécessaires dans de nombreux domaines pour financer les transitions : formations continues, investissement dans le logement ou lutte contre les pollutions. Ces investissements peuvent, évidemment, se financer par l’emprunt.

Mais, il peut aussi avoir voulu dire qu’il faut « arrêter » de regarder le déficit et tenter de s’affranchir de cette contrainte. En effet, il indique « je discuterai paisiblement de cette régle de 3 % ». Cette fois, ce n’est pas la baisse des déficits qu’il remet en cause. Il vise bien une hausse du déficit. Et là, la ligne politique me gène davantage : les déficits d’aujourd’hui sont les intérêts de demain.

Hamon réussira-t’il le tour de force d’améliorer son programme, y compris sur le plan du bouclage financer, sans dénaturer ses objectifs et sa vision de long terme ?

Pendant ce temps, Macron continue son petit chemin pour attirer l’actifs, le salarié, l’entrepreneur. En meeting, cela conduit à des phrases telles que « Parce que comme vous, je ne veux plus entendre dans notre pays qu’il est plus intéressant de faire autre chose que de travailler. » Une phrase que ne renierait ni Nicolas Sarkozy, ni Ségolène Royal…

Sur le plan des propositions, Macron promet une augmentation de la prime d’activité pour les temps partiels, une suppression des cotisations chômage et famille pour les remplacer par de la CSG et une diminution des cotisations…

Et avec des annonces sur le plan de défense (2 % du budget) et de la sécurité (avec une police de proximité), Macron complète sa filiation parfaite avec la campagne de Royal en 2007 : sécurité, rejet de l’assistanat et refus du système politique.

Macron réussira-t’il là où Royal a complètement échoué ?

Et surtout, qui sera le candidat de Droite : Baroin ou Wauquiez ?

Au-delà des désaccords très importants avec la ligne politique de Mélenchon, force est de constater le contraste entre le Mélenchon énervé et insupportable à la télévision, et le Mélenchon brillant, posé et innovateur sur le plan de la communication en meeting. Quelle image de lui restera ?
Que feront les électeurs de Mélenchon, seront-ils dans un soutien sans faille à leur champion ou opteront-ils pour un vote utile si Benoit Hamon reste durablement entre 15 et 20 % ?

Que de questions ! et j’en oublie !

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

On n’a pas fini de rigoler !!!

 

ça va être bien, bien drôle…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ha Mon Dieu, ce n’est pas encore gagné! (*)

Ainsi, Hamon a gagné. C’est – j’en suis certain – une chance pour la Gauche et notre pays que d’avoir un discours ambitieux sur l’environnement, la lutte contre les inégalités et une Europe différente.
Oui, Benoit Hamon est le candidat inconstestable du PS, mais les doutes sont encore grands.
La preuve par les chiffres : Valls a gagné 300 000 voix entre les deux tours et fait 42 %. Là, où Juppé faisait 33 % des voix et ne gagnait que 250 00 voix entre les deux tours (avec bien davantage de votants).
Qu’Hamon tende la main à Jadot et Mélenchon, je l’entends et cela est totalement logique et souhaitable.
Mais, que dira Hamon à ceux qui doutent du bouclage financier de son programme ? Que fera Hamon s’il n’arrive pas à réorienter l’Europe ? Que fera Hamon si sa taxe sur les robots fait fuir les investisseurs ? Que dira Hamon aux ouvriers du diesel ou de l’industrie chimique ? 
J’ai fait confiance à Hamon après une longue hésitation.
Mais, il lui reste beaucoup de travail pour convaincre tous ceux qui hésitent avec une candidature Macron (vivement qu’il sorte son programme celui-là qu’on puisse juger sur place).
(*) : les lecteurs voudront bien m’excuser pour ce jeu de mot pourri.
Ajout qui n’a rien à voir, mais quand même un peu : donc les British ont voté pour regagner leur souveraineté face à méchante Europe (vous savez cette Europe qui essaie d’accueillir des réfugiés, qui commencent à lutter contre la fraude fiscale, qui impose des normes sociales…). Conclusion, ils vont se vendre à l’Amérique de Trump.
Or que fait Corbyn ? il soutient la ligne de May.
Bref, Hamon soyez plus intelligent que Corbyn.
Ajout qui n’a rien à voir, mais quand même un peu : alors que la Gauche était majoritaire, Podemos a refusé de s’allier avec le PSOE. Conclusion, c’est la droite qui est revenu au pouvoir.
Bref, Hamon soyez plus intelligent que Podemos.
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le revenu d’existence, oui ! Même pour Brice de Nice ? Euh…

Malgré mon regard très positif sur sa campagne, je ne voterai pas pour Benoit Hamon.

Sa proposition de revenu d’existence me convainc sur le principe, mais ne m’apparaît pas prioritaire sur le prochain quinquennat.

La priorité est le financement de la transition écologique, de la prise en compte du vieillissement, des enjeux de santé et d’améliorer le fonctionnement justice/police.

Sur le rapport au travail, l’enjeu consiste à améliorer la situation au travail, la formation continue et à réduire les inégalités de rémunération (ce qui permettra d’augmenter les salaires les plus faibles).

Indépendamment des priorités, les impacts du revenu d’existence ne sont pas entièrement connus. Il est, donc, indispensable de passer par une phase d’expérimentation.

De surcroît, à moyen terme, une autre proposition me convainc bien davantage : le revenu contributif.La CFTC le décrit ainsi :

« le revenu contributif permettrait aux travailleurs de percevoir un revenu pour les emplois qu’ils occupent mais aussi pour toute activité qu’ils effectuent au sein de leurs familles, d’associations et d’autres activités individuelles ou collectives à haute utilité sociale (formation, engagements citoyens…). » (https://www.cftc.fr/fr/actualites/social/revenu-contributif)

Une expérimentation de ce revenu contributif en Plaine-Commune est en cours. Il faut donner tous les moyens nécessaires pour permettre cette expérimentation. Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’un développement du service civique : http://www.liberation.fr/futurs/2017/01/12/patrick-braouezec-le-revenu-contributif-correspond-a-une-intervention-dans-la-societe_1540766

A long terme, lorsque le revenu d’existence sera en place, le surfeur de Malibu aura le droit au revenu d’existence. Cependant, dans le cadre de la mise en place d’un revenu contributif, cela n’est pas la priorité.

Ainsi, comme l’explique Philippe Van Parijs, penseur du revenu d’existence contemporain : « Si pour avancer, il faut accepter l’idée de réciprocité, pourquoi pas: je ne suis pas un puriste. S’il est politiquement plus facile d’avancer avec l’exigence de participation, allons-y. De toute façon, les contrôles étant impossible, ils disparaîtront d’eux-même. » (http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170102.OBS3284/les-surfers-de-malibu-meritent-ils-le-revenu-universel.html

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire