Le FMI, c’est que des sales gauchistes

Le FMI appelle à une réforme de la fiscalité, pour qu’elle soit davantage progressiste.

C’est Christine Lagarde qui l’écrit :

Another priority for inclusive growth is the retooling of income policies and tax systems.

  • In-work tax incentives and higher minimum wages can be helpful in some countries. So, too, can changes to tax and benefit systems, including more progressive income taxation.
  • IMF research shows that avoiding excessive inequality will help, not hinder, growth. We also know that policy tradeoffs can be minimized: for example, most countries would benefit from reforms that make their tax systems more equitable and more efficient.

Maintaining the Positive Momentum of the Global Economy

Quand le FMI devient une bande de gauchistes effrontés, c’est vraiment que la situation de départ est catastrophique…

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s