L’échec social des réformes des retraites

Ecrire sur ce blog est, en fait, une drogue. j’ai donc tenu seulement quelques jours sans rien écrire. je n’ai aucune volonté.

les réformes de retraites successives pénalisent davantage les carrières courtes et les faibles salaires que les carrières complètes avec des salaires élevés.

« La baisse de pension cumulée pour la génération 1980 sera plus importante pour les personnes hors de l’emploi à 50 ans (– 10 %) et pour celles à faibles salaires (– 7 %) que pour celles aux salaires plus élevés (– 3,4 %). »

Bref, du grand n’importe quoi.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/01/pour-la-generation-1980-deux-ans-de-retraite-et-4-5-de-pension-en-moins_5087718_3234.html

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s