Pourquoi c’est – peut-être – mon dernier blog politique.

Ceci est peut-être mon dernier blog politique pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, cela n’a aucun impact. Parler politique autour d’un verre et en étant convaincu est plus efficace, car l’on voit lorsque je suis totalement convaincu, mais aussi parce qu’en m’interrompant et en m’apportant la contradiction, il est possible que je change d’avis ou au contraire que je démontre que l’argumentation contradictoire ne tient pas la route.

La deuxième raison est pire : mis à part ma famille (à que je dis « coucou, promis je vous appelle ce soir ! »), presque personne ne me lit. Peut-être que je ne fais pas suffisament la publicité de mon blog, peut-être que…, peut-être…, quelqu’en soit la raison, avoir 20 lecteurs par billet de blog n’est pas suffisant.

La troisième raison est inhérente à la Politique partisane. Avec un scrutin à deux tours, il faut faire des choix. Tout le temps. Ne pas être dans la nuance. La critique doit être féroce. Le soutien inconditionnel. Le choix militant affirmé.
Or, tout est changeant, tout est complexe. Une proposition peut venir de Droite et être intéressante, de Gauche et parfaite sur le plan théorique mais à étudier de près sur le plan pratique. Le changement peut être parfait, mais être à rejeter pour un infime détail. Exemple pratique, l’ensemble des délais de prescription a été multiplié par deux. Cette réforme fait suite à de nombreuses réformes sur la transparence de la vie politique et de lutte contre la corruption pendant ce quinquennat. Le parquet national financier a été crée. C’est bien l’ensemble de ces réformes qui permettent à Fillon d’être aujourd’hui sous le coup d’une instruction judiciaire. Le bilan de François Hollande sur ce sujet devrait donc être considéré comme bon (pour un bilan de 5 ans). Or, que ressort-il ? Un point de détail : les délits financiers complexes ont maintenant une prescription de 12 ans. C’est deux fois plus que pour un délit normal. 12 ans, c’est davantage que la prescription pour un crime avant la réforme. Mais, voila, on considère que c’est un cadeau aux élus corrompus. Voila, pourquoi j’arrête – pour un temps – de bloguer. Expliquer, inscrire dans le contexte prend du temps. Avec quelle conclusion : pouvoir dire que « c’est bien, mais », ou « c’est pas bien, mais ». Or, ce qui est partagé sur les zérosociaux, c’est l’absence de nuance, ce sont les coups de gueule.

La dernière raison est liée à l’offre politique. Prendre le temps de rédiger est plus simple, lorsqu’on défend une personnalité. Or, je trouve qu’Hamon a raison en théorie. Totalement raison. Oui, le travail se transforme. Oui, la démocratie est à réinventer et le 49.3 forcera, naturellement, à faire voter la loi de manière transparente et davantage en interaction avec le citoyen et la société civile. Mais, la Gauche a besoin du Centre pour gagner. Hamon aura besoin du centre-gauche pour passer le deuxième tour. Avec l’ensemble des nuances que j’apporte aux réformes, je suis – moi-même- social démocrate. Or, pour l’instant, Hamon s’adresse à Mélenchon et Jadot. Très bien.
Mais, je vote pour qui du coup ?

Macron : qui était pour la dépénalisation et est contre maintenant ? qui souhaite réduire le nombre de fonctionnaires (c’est tout à fait possible), mais qui oublie de nouveaux besoins (enseignants, emplois dans l’hôpital public, juges, policiers…) ?

Ou, je vote pour un candidat qui n’a pas encore fait son cadrage financier (car on dit que Macron n’a pas de programme, mais aujourd’hui le flou est du côté de Hamon) et qui surtout ne perce pas du tout auprès de l’électorat de centre-gauche et risque donc de plafonner à 15 %. Je préfère Hamon. Mais sera-t’il me convaincre ?

Or, comment pourrais-je convaincre, alors je dois moi-même encore être convaincu avant de faire mon choix ?

Je vais donc, faire une pause de blog.

C’est autant de temps de libérer pour me consacrer à mon implication à Sauvons l’Europe (ou vous pourrez continuer de retrouver quelques uns de mes écrits) pour contribuer, à ma petite échelle, à construire la sociale-démocratie européenne de demain ! Celle qui permettra qu’en Europe, la concurrence fiscale soit moindre et les droits sociaux progressent ! De surcroît, cette petite contribution se fait toujours autour d’une très bonne bouteille, de magnifique fromage et de charcuterie !

Je vais, également, pouvoir avoir davantage de temps pour mon implication citoyenne dans ma ville ! (il y a de la bière et des flammekueche).

Bref, je vous dis à bientôt et continue de vous lire et commenter vos divers blogs !

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Pourquoi c’est – peut-être – mon dernier blog politique.

  1. Nicolas dit :

    Moi, je te lis !

    Et je suis dans le même état d’esprit…

  2. Vincent dit :

    et moi aussi je te lis ! (et on s’appelle ce soir ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s