Quels enjeux à Gauche ? Quels candidats ?

Hollande a fait un quinquennat de redressement et de préparation des 10 prochaines années.

Toutes les réformes de ce quinquennat permettent à la France d’aller mieux et produiront leurs effets bénéfiques dans le futur.
La conséquence est évidente : les améliorations « visibles » sur la durée du quinquennat sont très réduites (assurance-santé complémentaire, départ à 60 ans pour les carrières longues, simplification du droit d’accès aux prestations avec la prime d’activité et l’accès, sous condition, du RSA aux moins de 25 ans). Et comme la situation économique de départ était très mauvaise suite à 3 décennies d’inertie sur le plan des réformes de structure, la situation s’est, de fait, dégradée jusque début 2016 avec la hausse du chômage.

Faire le pari des 10 prochaines années (Cop21, mise en place du compte personnel d’activité, faire le pari de la négociation dans les entreprises, début du service civique, réformes territoriales, réformes du système de primes et du régime indemnitaire dans la fonction publique, expérimentation du territoire « zéro chômage de longue durée », sauvegarde des retraites complémentaires) est bien la marque d’un Président bien plus honorable que ses prédécesseurs.

Cependant, François Hollande aura loupé de nombreux enjeux (démocratiques notamment) et aura manqué d’ambition sur bien d’autres sujets. Il a, souvent, fait l’hypothèse qu’il n’avait pas les moyens d’une ambition plus importante. Mais, seuls les gagnants ont tenté leur chance.

L’enjeu du prochain quinquennat est, donc, maintenant que la situation de la France s’est assainie, de

1) s’occuper de la situation des Français : logement, santé, fonctionnement de la justice, lutte contre la pauvreté, lutte contre la pénibilité au travail, baisse du temps de travail, baisse de certains impôts injustes car presque forfaitaires (TEOM/REOM, RSI, taxe sur les assurances, taxes d’habitations et taxes foncières)…

2) préparer la France aux enjeux de la France de 2050 : revenu d’existence, économie circulaire avec diminution drastique des déchets produits, énergie renouvelable, de nouveaux droits pour les nouvelles organisation de travail (Uberisation de l’économie)…

3) S’occuper de l’Europe : de nouveaux droits pour les salariés et les travailleurs, lutte contre la concurrence fiscale, intégrer des enjeux sociaux, fiscaux et environnementaux aux traités commerciaux en cours de discussion…

4) Faire une vraie démocratie et lutter contre toutes les inégalités des chances : réformer le CESE pour l’intégrant concrètement aux processus législatif, lutter contre les rentes, mettre une dose de proportionnelle, mettre en place des conseils citoyens à tous les échelons territoriaux, réformer le système médiatique…

Une fois que l’on a posé l’objectif du prochain quinquennat, quel bilan peut-on tirer des candidats en lice ?

Manuel Valls : une pratique du pouvoir bien trop autoritaire, une vision écologiste bien trop limitée. J’ai, à ce stade, de gros doutes. Et politiquement, bien trop clivant, je n’arrive pas à le voir rassembler au deuxième tour de la primaire de Gauche.

Benoît Hamon : il est sincère et porte des propositions novatrices, mais sera-t’il capable de rassembler au-delà de la Gauche de la gauche ? . Un candidat à suivre.

Arnaud Montebourg : un beau parleur, qui semble manquer de sincérité. Je n’y crois guère.

Marie-Noël Lienemann : une candidate qui porte un discours très keynesien, est sincère et comprend clairement les enjeux. Candidat à suivre, politiquement, je crains une candidate presque, trop, intelligente dans son argumentation.

Gérard Filoche : Lol.

Jean-Luc Benhamias (Front démocrate) : un peu trop centriste pour moi, mais une première voix écologiste.

François de Rugy : ancien d’EELV. un candidat à suivre, son discours me plait

Pierre Larrouturou : partisan de la semaine de 4 jours, depuis longtemps. Je ne sais pas, s’il a la carrure, mais son discours sera indispensable dans cette primaire.

Bref, parmi les déclarés, je vais suivre : Hamon, Lienemann, De Rugy. J’attends beaucoup de Larrouturou pour mettre du piquant dans le débat. Enfin, je serai attentif aux tentatives de Valls pour rendre son discours moins clivant.

 

 

 

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Quels enjeux à Gauche ? Quels candidats ?

  1. robert mahieu dit :

    Lienheman , euh , j’ai plus que des doutes ou alors elle a beaucoup changé depuis qu’elle a quitté l’Essonne

  2. Nicolas dit :

    Pareil ou presque. J’eliminé Valls et Montebourg. Ce qui fait que seul Hamon reste.

  3. robert mahieu dit :

    encore faut il espérer que les gugnols (jardin , filochard et autres) n’obtiennent pas leurs 500 signatures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s