petite leçon d’histoire de Dray à Mélenchon

Ainsi, le spécialiste des coups de gueule inutiles vient de passer à l’étape suivante : Jean-Luc Mélenchon en appelle maintenant à l’action violente.

A propos des actions d’Air France, « Je leur dit de recommencer » déclare-t-il !

Que des salariés, dont l’emploi est menacé et profondément scandalisés par le comportement d’une direction, agissent avec véhémence et violence, cela peut se comprendre. Les sanctions judiciaires tiendront, espérons-le, compte du contexte.

Que ce comportement soit soutenu par un responsable politique, la limite de l’acceptable est franchie.

Et c’est Julien Dray, qui le recadre avec des rappels historiques nécessaires : le terrorisme d’extrême-gauche a existé et a, évidement, été facteur de drames, mais a été d’une inefficacité absolue.

et de conclure, plus les salariés seront dans la violence et plus les lois seront inutilement fermes : « en face on s’armera aussi, on durcira les lois, on enverra en prison »

M. Mélenchon, il est l’heure de vous taire.

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour petite leçon d’histoire de Dray à Mélenchon

  1. Nicolas dit :

    Oui. Qu’il la ferme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s