Le burn-out des dirigeants d’entreprise

Le monde des patrons d’entreprises est vraiment varié.

D’un côté, Carlos Ghosn et sa rémunération folle de 10 millions d’euros de salaire ou Gerard Mestrallet et ses 800 000 euros de retraite-chapeau annuels sont l’exemple d’une élite patronale dont la rémunération dépasse largement la prise de risque.

De l’autre, certains patrons de petites entreprises sont en grande difficulté. Ces patrons travaillent largement plus de 35 h, ils sont touchés par le burn-out, les délais des paiements sont importants, le droit du travail complexe ne leur simplifie pas la tâche et ils doivent, en même temps, être manager, comptable, banquier, industriel et vendeur…

Le gouvernement a agi sur plusieurs de ces domaines : le Loi Hamon pénalise le non-respect de la règle sur les délais de paiement. Les mesures de simplification devraient alléger certaines contraintes des entreprises. Le pacte de responsabilité, en réduisant les cotisations salariales, a donné une marge de manœuvre aux petites entreprises. Dès 2013, la Banque publique d’investissement a avancé pour près d’un milliard du crédit d’impôt pour la compétitivité.

La négociation sur les seuils sociaux doit continuer ce travail de simplification pour les très petites entreprises, mais, contrainte forte, sans être défavorable aux salariés.
Une gageure ? Seule la conclusion de la négociation le dira.
La future négociation sur le droit du travail, beaucoup plus difficile, devra aussi viser ces deux objectifs, a priori, contradictoires…

D’autres mesures doivent être envisagées. On peut citer la mise en place d’un small business act pour qu’une partie de la commande publique aille au TPE et PME ou la création d’un régime obligatoire d’allocation-chômage pour les patrons d’entreprises en cas de faillite de leur entreprise.

Le régime social des indépendants (RSI) est très critiqué. Il doit être réformé.

Evidemment, tant que la reprise ne sera pas là, c’est à dire le retour d’une croissance d’environ 1,5 %, la situation restera difficile et les défaillances resteront à un niveau élevées.

Sources :

Retraites chapeau de Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/gdf-suez-mestrallet-se-dirige–841889.html

Rémunération de Carlos Ghosn,
http://www.capital.fr/carriere-management/special-salaires/2014/carlos-ghosn-merite-t-il-ses-10-millions-d-euros-de-salaire-annuel-943727

Le burn-out des dirigeants de TPE/PME
http://www.lesechos.fr/journal20141103/lec2_pme_et_regions/0203873007443-le-burn-out-des-dirigeants-de-pme-un-tabou-francais-en-train-de-sauter-1060109.php

Des amendes en cas de non-respect des délais de paiement
http://www.village-justice.com/articles/article17440,17440.html

Réforme du statut de l’auto-entreprise
http://www.lesechos.fr/05/06/2014/lesechos.fr/0203544520599_statut-des-auto-entrepreneurs—la-reforme-est-votee.htm

Défaillances d’entreprises
https://www.banque-france.fr/uploads/tx_bdfstatistiquescalendrier/2014-08-stat-info-defaillances-entreprises.pdf

Une assurance-chômage pour les chefs d’entreprise ?
https://economieeteurope.wordpress.com/2014/01/21/une-assurance-chomage-pour-dirigeants/

RSI, le cauchemar des indépendants
http://www.lesechos.fr/28/04/2014/LesEchos/21677-048-ECH_le-rsi–cauchemar-des-travailleurs-independants.htm

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article, publié dans Economie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s