L’abstention expliquée par un sympathisant de Gauche.

J’ai échangé par mail avec un sympathisant de Gauche. Je vous livre l’explication de son abstention.

Personnellement, j’ai été frappé par l’indigence des programmes des différents partis, reçus à la maison. J’ai été aussi choqué (mais pas tellement surpris) de voir que celui du FN associait sans nuance Roms et délinquants… (1) Mais je n’avais pas envie de voter pour les escrocs de l’UMP (2) et même s’il s’agit d’une élection européenne, je ne pouvais pas cette fois-ci voter PS, déçu par la politique menée en France (3).

J’ai pensé voter pour les verts, dont l’idéologie de base me semble appropriée pour l’avenir européen, mais je n’ai pas été tellement convaincu par le débat sur Fr 2 la dernière semaine (4). Sinon, Mélenchon brasse beaucoup d’air mais ne défend pas vraiment d’idées solides et affiche une image assez négative dans l’opinion, ce qui est assez dommage car un front de gauche plus fort aurait pu faire pression sur les mesures prises à l’échelle européenne ou nationale. (5)

ça devait être dur en ce moment de lutter quand on avait des convictions politiques, face à la médiocrité des médias (6), des candidats (7), et d’une partie des Français eux-mêmes (8). Il doit être très difficile en ce moment de défendre des idées de gauche face aux gens.

 J’en tire les conclusions suivantes :

1 : Oui, le Fn est bien un parti d’extrême-droite qui rejette l’autre. On peut considérer que l’immigration est mal gérée, mais les solutions du FN sont bien du rejet et du racisme.

2 : l’UMP est un parti d’escrocs, à commencer par les 2 derniers présidents de la république (cf. affaire Bygmalion).

3 : la politique sociale-libérale du gouvernement ne peut entraîner l’adhésion des sympathisants socialistes. Cette politique est pourtant nécessaire. Mais sans explication sur ce qu’on peut ou va faire après, sans donner de perspectives, elle créé évidemment de l’abstention. Faut-il vraiment avoir fini le redressement pour commencer la transformation de notre modèle de développement et réduire les inégalités ? M. Hollande, quels sont vos projets pour réduire les inégalités, pour réduire les émissions de CO2 d’ici 2017, pour recréer du lien social entre les Français ? Ne nous racontez pas uniquement une histoire pour 2014, c’est-dire la réforme territoriale et le pacte de responsabilité. Faîtes nos rêver pour la suite !

4 : France 2 a gagné, grâce au format débile de son débat sur les européennes, ils ont créée un abstentionniste. France 2 aurait pu diffuser le débat entre les candidats européens (Schulz, Juncker, etc.). Mais non !

5 : L’échec total du Front de Gauche. Qu’avec une politique sociale-libérale, il progresse si peu est un échec total. Il devrait être à 10 % ! La responsabilité de Mélenchon est absolue : A critiquer tout et tout le temps, les médias, le PS qui ne fait JAMAIS rien de bien, l’Europe qui est à jeter et qu’il faut sortir des traités, ils ne donnent absolument pas envie de voter pour le Front de Gauche. « Podemos », né de la mouvance des indignés, fait 8 % en Espagne ! Nouvelle Donne, nouveau parti créé il y a moins de 6 mois, fait 3 %. Ces 3 % sont stériles du point du vue du nombre des députés. Si le Front de Gauche avait été un parti attractif, il aurait eu une partie non négligeable de ses voix.

6 : Effectivement, tous les médias sont nuls. France 2 n’est pas seul en cause. Tous les médias sont responsables : France 2 qui a invite Marc Levy (parce que Guillaume Musso n’est pas disponible ?) pour commenter les élections, TF1 qui arrête la soirée électorale à 20h50. Les JT ont consacrés 10 % de leur temps d’antenne à ces élections, qui s’inscrivent dans un système institutionnel assez difficile. Difficile d’expliquer ces institutions avec si peu de temps ! L’histoire des trains à moins de 3 jours des élections a mobilisé tous les JT ! Il faut rappeler que la presse est subventionnée avec des aides  publiques et que France 2 est financé par une contribution des citoyens. Que les médias ne fassent pas leur métier de service public, alors qu’ils sont financés par le contribuable est scandaleux.

7 : bon, comment dire, on en remet une couche sur la manière dont les listes au PS ont été faites ? A droite, on a Nadine Morano…

8 : Effectivement, certains Français devraient se remettre en cause. Le « je m’en foutisme » de certains français, en particulier parmi les jeunes, est effrayant.

 

Ensuite, il explique le vote FN selon lui :

Ca ne m’étonne pas trop vu certaines personnes… Propos haineux, simplistes, et tout simplement stupides (sur les étrangers, les homos, etc) (a). Faut être honnête, ce sont essentiellement les gens peu cultivés qui se tournent vers le FN, influencés par les médias (pessimistes et préférant favoriser le « people ») et l’image des candidats (b). Et des gens peu cultivés, je pense qu’il y en a de plus en plus, notamment chez les jeunes, à qui on n’exige de moins en moins à l’école par exemple. (c)

a ; oui, il y a bien un fond raciste et homophobie chez certains en France, par exemple révélé par la « manif pour tous ».

b : la responsabilité des médias est très forte…

c  : c’est une vraie question à creuser : l’école a-t’elle perdu l’objectif de former des citoyens vraiment éduqués ?

 

 

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Europe, Gauche, média, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s