Sortir de l’Euro, vraiment ?

sapir demondialisationBonjour à tous !

Je vais vous parler du livre de J. Sapir intitulé « la démondialisation ».

J. Sapir décrit, dans un premier temps, l’histoire économique des 30 dernières années. Selon lui, le libéralisme marchand a conduit à limiter la croissance économique et le nombre d’emplois. Le libre-échange est très loin d’être porteur de développement et d’amélioration du niveau de vie.

Pour maintenir une certaine croissance, il a été alors nécessaire de faire appel à l’endettement public et privé. Pour faciliter cet endettement, c’est tout le système financier qui a été libéralisé.

Ce constat conduit à deux premières conclusions : de nouvelles régulations sur la finance et le commerce internationale sont indispensables. Ce constat est partagé par l’ensemble du champ politique (même par Sarkozy dans les discours, mais évidemment pas dans les faits).

Dans un deuxième partie, J. Sapir aborde le sujet de la monnaie unique. En constatant que les structures économiques des pays de la zone Euros divergent profondément pour des raisons culturelles, politiques, économiques, sociales, sociétales, J. Sapir explique que la zone Euro ne peut qu’exploser. Il est donc nécessaire d’organiser la fin de l’Euro en mettant en place une monnaie commune, plutôt que de subir l’explosion de la zone Euro.

Néanmoins, je vous invite à lire dans cet article (écrit par mes soins) publié sur le site de l’association Sauvons l’Europe, une réponse à sa conclusion.

D’une part, l’Europe est une nécessité pour faire face aux défis du futur. Ainsi, nous ne pouvons laisser la zone Euro se déliter. Car la fin de la zone Euro sera également un coup d’arrêt pour l’Europe dans sa globalité.

D’autre part, J. Sapir a raison : organiser la convergence budgétaire est totalement insuffisant pour sauver l’Euro et donc l’Europe. La convergence doit se fait sur l’ensemble des thématiques.

Il est donc indispensable d’organiser la convergence des pays de la zone Euro sur les thématiques économique, politiques, sociales, syndicales pour éviter la divergence des économies de la zone Euro. Une telle convergence ne peut se faire que par des institutions démocratiques, c’est à dire le parlement européen.

Alors que J. Sapir conclue à la nécessité d’organiser la fin de l’Euro, je conclue donc à la nécessité d’une Europe réellement démocratique.

A vos commentaires !!!!

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Economie, Europe, Macroéconomie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s