Marcher sur 3 jambes : l’économique, le social et le sociétal !

En 2012, l’heure est à la tribune d’élus…

En septembre, 75 députés ont publié un texte pour le droit de vote des étrangers. En novembre, ce sont 100 députés qui promeuvent le mariage et l’adoption pour tous et la PMA.

Début décembre, environ 90 députés soutiennent la nationalisation temporaire dans le cas de Florange. Plus récemment, 15 députés rappellent la nécessité d’une réforme fiscale.

L’un des aspects de cette tribune consiste à dire qu’il faut mettre « l’agenda économique et social en tête des priorités ».

L’expression « en tête des priorités » est claire. Elle signifie que les autres réformes doivent également être faites. Reconnaître le mariage pour tous, c’est donner de la dignité à tous, c’est la République Française qui dit « Vous avez le droit de vous aimer ». Ce n’est pas seulement progressiste ou de gauche, c’est révolutionnaire dans un pays où l’homosexualité était un crime jusqu’en 1982. Reconnaître l’adoption pour les couples, ce n’est pas seulement l’égalité, c’est révolutionnaire. Ainsi, Irène Théry insiste « la gauche devrait dire, c’est génial ce qu’on fait ».

Cette précision est importante, car certains à gauche se méprennent sur le sens de ce « priorité au social », ils pensent que cet argument signifie qu’«on ne veut pas de sociétal ». Non, il s’agit de dire avançons sur deux pieds : le sociétal et les réformes économiques et sociales.

Mais quelles priorités ? D’abord en tête des priorités médiatiques : ne parler que de sociétal, c’est faire croire à tout l’électorat qu’on ne fait pas le reste. Le temps du débat sur le mariage pour tous et l’adoption était indispensable et nécessaire. Face à toutes ces ignominies entendues dans le débat, il fallait dire des faits, rappeler des valeurs. Mais relancer le débat sur la PMA, sujet qui n’était pas dans les 60 propositions de François Hollande, c’est autant de temps en moins pour expliquer, annoncer, faire comprendre les enjeux économiques et sociaux. Comment expliquer la nouvelle méthode de réforme de l’état et ses composantes, si le temps médiatique est mangé par les débats pour ou contre la PMA ? La pédagogie ne permet pas d’être populaire. Les gens sont loin d’être idiots. Ce n’est pas la communication et la pédagogie qui vont leur faire aimer la hausse de seulement 0,3% du Smic en janvier. Mais cette communication permet de mettre en perspective.

Ensuite, en tête des priorités parlementaires. Voter une loi est un temps long. Il faut deux lectures dans chaque chambre, avec les votes d’amendement. Les temps en commission sont aussi des temps longs. La Commission des lois dans sa volonté de faire avancer le débat sur la PMA a prévu de visiter une clinique en Belgique. Ce temps ne sera donc pas utiliser pour contrôler le gouvernement, analyser les lois inapplicables ou visiter une entreprise du BTP où le droit du travail est inexistant.

Enfin, et surtout, en tête des priorités politiques. Le taux de chômage est en progression. Les marges financières des caisses de retraites complémentaires se réduisent. Les coupures ou restrictions d’accès à l’énergie concernent environ 600 000 foyers en 2012. Les propositions doivent maintenant portées sur ces sujets.

Ce n’est pas le social contre le sociétal. C’est le social et le sociétal. Le mariage pour tous et l’adoption pour tous sont des avancées considérables. Nous avons mis près de 200 ans pour accorder le droit de vote des femmes, après que les premier pays l’aient fait. Il y aura eu moins de 23 ans d’écart entre la légalisation de l’union civile au Danemark et le mariage pour tous en France. C’est une révolution dans un pays si conservateur qu’est la France. C’est aussi une raison pour laquelle, il faut avancer, mais doucement sur ces sujets. Les sujets de société sont clivants et passionnels. Ne faisons pas les fautes de la droite qui utilisait le sociétal pour diviser.

Ce n’est pas le social sans l’économie, ce n’est pas le sociétal sans l’économie. Ce sont 3 piliers, 3 jambes qui doivent fonctionner de concert : le social, l’économie et le sociétal. Par le débat en provenance du PS et des députés, nous avons vécu un premier temps sociétal (droits de vote des étrangers et mariage pour tous).

Le gouvernement n’a pas abandonné l’économique en cette année 2012 : baisse du déficit public par hausse de la fiscalité, mesures en faveur de la compétitivité, banque publique d’investissement et réforme bancaire. Ces réformes étaient indispensables après tant d’années de dérégulation et de baisses d’impôts non financées, mais elles ne résolvent aucunes des difficultés du moment pour les classes populaires.

L’étape suivante est de passer la vitesse supérieure sur l’économique et le social pour véritablement transformer l’économie et la vie des habitants de ce pays qu’est la France. Un nouveau temps sociétal viendra avec les avancées sur le suicide assisté.

Alors, pour Noël, messieurs-mesdames les députés, j’aimerai un beau cadeau : vous votez la loi sur le mariage pour tous et de l’adoption sans remettre 2 mois de débat passionnel avec la PMA, vous faites un peu moins de pétitions et vous aidez le gouvernement à faire une bonne réforme bancaire, à faire les bons choix dans la réforme des dépenses de l’Etat et vous proposez une loi pour diminuer les dépenses contraintes pour les plus pauvres. Chiche ?

Pour résumer, je ne peux que reprendre ce paragraphe de cet article intitulé « la Gauche doit renouer avec le Peuple » publié sur Le Plus du Nouvel Obs :
           Car, si nous voulons réintégrer les classes populaires à la République, c’est aussi que nous voulons défendre la personne contre l’ordre du tout marchand. La justice sociale est insécable, car la liberté ne se divise pas. Les avancées de société et le progrès social ne s’opposent pas, ils sont complémentaires et marchent le même chemin. Mais notre crainte, c’est qu’aujourd’hui, l’attelage boite !

Publicités

A propos Benoit Bloissere

Mon compte twitter : https://twitter.com/ben_economics
Cet article a été publié dans Economie, Gauche, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s